Lettre du premier trimestre 2021 de la PDG du CEIR – Cathy Breden, CMP, CAE, CEM

Lettre du premier trimestre 2021 de la PDG du CEIR – Cathy Breden, CMP, CAE, CEM

La PDG du CEIR, Cathy Breden, CMP, CAE, CEM, partage des prédictions positives sur l'avenir du secteur des expositions et des événements B2B.

Selon le zodiaque chinois, l'année du Buffle a commencé le 12 février. L’Année du Buffle recèle des qualités de bon augure pour le secteur des expositions et de l’événementiel. En lisant ce sujet, j'ai trouvé que le Buffle est très travailleur et méthodique. C’est une année au cours de laquelle le travail acharné sera récompensé, et ceux qui gagneront de l’argent en 2021 seront ceux qui feront un effort considérable pour y parvenir. De plus, le Buffle signifie mouvements et cette année devrait être une année favorable à la reprise ou à la consolidation économique, et une année aux investissements à long terme. Intéressant!

Il y a des signes que les vaccinations fonctionnent alors que les cas de COVID-19 diminuent à l’échelle mondiale, et je suis heureux de constater un mouvement positif avec l’ouverture des villes et la tenue d’expositions. Même s’il nous reste encore un long chemin à parcourir, c’est un début. D'autres bonnes nouvelles ont été reçues de la part de l'économiste du CEIR, Allen Shaw, Ph.D., président et économiste en chef de Global Economic Consulting Associates.

Les ventes réelles du commerce de détail et des services alimentaires aux États-Unis pour janvier ont été une surprise. Les ventes au détail désaisonnalisées ont bondi de 5,0% par rapport au mois précédent, contre une estimation du recensement d'environ 1,0%. Sur une base annuelle, il a augmenté de 6,0%. Compte tenu d’un mois de départ beaucoup plus long et d’un plan budgétaire plus important que prévu, la croissance du PIB réel pour 2021 devrait être supérieure aux prévisions précédentes, 5,01 TP3T contre 4,31 TP3T.

Ceci est important car le secteur des expositions B2B s’aligne généralement sur le PIB. Cependant, compte tenu des perturbations extrêmes provoquées par la pandémie, la reprise du secteur des expositions dépendra presque uniquement du moment où les gens se sentiront en sécurité pour voyager, ce qui, à son tour, dépend de l'état de la distribution des vaccins, des restrictions de voyage dues à une budgétisation stricte au sein des entreprises, et de nouveaux cas confirmés de COVID-19. Il n’est probablement pas surprenant que certains des plus grands spectacles reviennent au troisième trimestre 2021. Nous entendons dire qu'il y a des embouteillages avec les organisateurs qui tentent de trouver des dates disponibles. C’est effectivement une bonne nouvelle.

Je souhaite à chacun de vous une Année du Buffle saine et réussie.

Cathy Breden, CMP, CAE, CEM
PDG

Partagez ceci :

En rapport

5 façons de maîtriser l’IA pour la croissance des entreprises sans surcharge technique

Les 10 meilleures villes en 2024 par puissance économique

L'acquisition de participants pour les événements B2B évolue